LES 10 ANS DU POIS CHICHE - 19/20/21 MAI 2017

VENDREDI 19 MAI – SOIRÉE

20:00

Ouverture (déambulation) avec

ZANGAO BATERIA

21h15 & 23h00
petite scène

TOURISTAR

Garrigue natale, mirages et cigales, défilé et balade, musique cannibale… Décor exotique, guitare sous le soleil, safari électrique pour les oreilles. Entêtant tempo, pattern autochtone. Ça secoue les maillots, sans cesse et sans vergogne ! Fortement perturbés par l’absence de climatisation dans le bungalow ainsi que par leurs voisins de camping, les familles Chups et Ventures, exorcisent leur choc culturel dans une Surf-rock éclaboussante et burlesque…
Veni, Vidi, Party !

22:00
grande scène

ZANGAO BATERIA

Fusion réussie entre un noyau bateria et la prestation singulière de certains de ses atomes, Zangao amorce sa dixième année dans une formidable explosion d’énergies ! Percussionnistes et chanteurs, ils écument le monde musical aux rythmes de l’Afrique, des Amériques, du bassin méditerranéen. Avec un culot assumé, ils vont piller jazz, et dub, et rock, et trad… 

Au point que ces styles de scène, sur des rythmes de rue, propulsent le groupe de la rue… jusqu’à la scène ! Zângão ? Un bourdon totalement piqué au cadencé parfait ! Une alternative de haute voltige musicale au tout-venant du spectacle vivant !
Site Zangao

Avant de venir à la fête, passez chez nos amis du Temps des Cerises à Moussac dès 18H30 pour l’ouverture de la saison et découvrez « L’ours de Tchekov » par la Cie de l’Art Osé et «Marcel Poudre» par le Ratatouille Théâtre !

20h30
grande scène

FAUSTINE

VAINQUEUR TREMPLIN BEFORE

Le Before : le tremplin musical des artistes gardois est organisé par le département depuis 2013, et a pour but de promouvoir et d’accompagner les groupes gardois des musiques actuelles.

23h30
grande scène

SUPER PARQUET

«Musique psychédélique d’Auvergne», c’est ainsi que les 4 larrons de Super Parquet définissent leur musique.
Une cornemuse, un banjo, un orgue de barbarie couplé à des pédales d’effet et une flopée de machines composent cet ensemble qui semble né d’une fête de village finie au LSD.
Saturées, réitérées jusqu’à l’hallucination, les mélodies des airs traditionnels qu’ils réinterprètent parviennent à vous faire simultanément plonger en transe et danser la farandole.

Share This